Sidor som bilder
PDF

Le nom de l'auteur, fi illustré par les ouvrages d'hi: ftoire et de droit public, l'occasion qu'il a eue de. puiser immédiatement dans les archives de France,

surtout quand l'assemblée nationale le choisit pour -, presider à un comité diplomatique, chargé de l'exa

men des relations diplomatiques de la France avec d'autres puissances, fuffiraient déja pour garantir l'importance de ce nouveau recueil, fi même la liste de plusieurs 'traités. qui s'y trouveront d'après une annonce insérée dans les gazettes littéraires *), n'ajoutait à cet égard l'evidence à la certitude. Puisle l'exemple de ce digne homme exciter d'autres à l'is miter; et puisse le concours de ceux que leur posie tion met à même de compulser les archives, faire disparaitre enfin de plus en plus des lacunes, qui nuisent à l'étude de l'histoire et de la diplomatie.

3) Pour la 'troisième époque depuis 1761 jusqu'à la paix de Luneville j'ai rassemblé plus de super plémens que je n'osais l'esperer en publiant l'année derniere le géme volume de mon recueil. Quelques documens qui se trouvaient déja dans celui-ci ont été mieux donnés aujourdhui, tel que la convention dù g: Fevr. 1776'entre la Pologne et l'Autriche, l'alliance entre l'Autriche et la Pruse du 7 Fevr. 1792 avec les articles séparés, la convention entre la Rullie et la Porte du 11 Mars 1800 dont je n'avois pu encore donner qu'un 'extrait, et la convention du 16 Dec. 1800' entre la Kullie et la Suède; cette dernière aiant parue presqu'år moment où l'impreslion du 7eme volume se terminait, elle n'a été donnée que sur une copie inserée dans la gazetto de Francfort, qui n'est pas entièrement exacte, tandisqu'on la trouvera ici d'après les imprimés qui

ont

[merged small][ocr errors]

ont paru d'autorité et uniformément en Suède et en Rullie.

Plusieurs autres déja imprimés, mais difpersés : dans des ouvrages qu'on trouve rarement dans des biblioteques privées , semblaient meriter d'être re, . cueillis; au nombre des quels je range même plufieurs traités des Français des Anglais, des Hollan dais avec les peuples des Indes, surtout les traités. :) qui ont reglé le Tort et le partage de Mysore; et ces derniers m'ont paru trop importans pour ne pas y joindre une traduction française. Les traités des Etats unis de l'Amérique avec Tunis de 1799 avec les Indiens de 1798 semblaient pouvoir entrer dans ces supplémens, bien que l'Amérique ne soit pas nommée sur le titre de mon recueil; la situation géographique seule diftingue les E. U. d'Amé. rique d'avec les puissances Européennes dont ilso ont adopté tous les moeurs. Nombre de traités qu'on trouvera ici, ou n'ont pas encore été imprimés, que je sache, tel que les alliances de la Gr.. Bretagne avec l'Electeur Bavaro - Palatin et avec le Duc de Wirtemberg de 1800, cu ne se trouvaient que dans ces imprimés separés qui passent rarement chès l'étranger, tel que quelques traités entre l'Autriche et les Etats d'Italie, dont je suis redevable à l'amitié bienveillante de Mr. le Conseiller SchlöZER; tel les traités de la Rullie avec l'Electeur Pas latin de 1799, avec la Porte, avec la Saxe de 1800 les traités d'alliance avec le Danemarc et avec la Pruse de 1800,- qui nous ont été envoyés avec d'autres traités de la Rusie par le généreux et savant protecteur de notre bibliothèque dans ces pays.

: D'autres, tel que le traité de commerce entre la Pruse et l'Amérique n'ont été publiés qu'après que le 7eme volume de mon recueil a été mis au jour.

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

...En le terminant je me proposois de commencer avec le 19eme siècle un autre recueil sous le titre d'annales politiques et diplomatiques dans le genre du recueil des memoires de feu M. Roullet. Je n'en abandonne par le projet, et la forme dans laquelle j'ai donné, T. II. p. 343 et suiv. les actes relatifs au nouveau sylième de neutralitě armée depuis 1800 jusqu'à la convention du 17 Juin et 20 Oct. 1901, et p.487. ceux relatifs à l'évacuation de l'Egypte, peut servir d'échantillon de l'arrangement interne -que je me propose de donner à cet ouvrage; niais le peu de publicité qu'ont obtenu jusqu'ici, les nes gociations relatives à l'accomplisement de la paix

continentale et maritime m'oblige à en differer, .. 'l'execution et j'ai cru mieux faire en continuant pour le present

4) le recueil depuis la paix de Luneville jusqu'à la paix d'Amiens qui vient d'être lignée, quoi. que les actes que j'ai pu lonner pour cette époque ne renferment rien qui ’ait déja été publié.

Je dois solliciter l'indulgence du lecte ur pour plusieurs erreurs typographiques dans les feuilles Ff. - Ll. imprimées dans mon absence.

À Gottingue, ce 9 May 1802. ;

Friedeństractat, welcher im Jahre 1751 zwi. 1751 fchen der Republik Algier und der Stadt a Fair. Hamburg errichtet worden ist. Auf Befehl eines Hochedlen Raths publiciret

den 15. Sept. 1751. [Impr. 4to. Gedruckt bey König E. Hochedlen and Hoch.'

weisen Raths Buchdrucker. *)]. !

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
« FöregåendeFortsätt »