Sidor som bilder
PDF
ePub

.. . 51. * 'i Convention de commerce entre la Grande- 1815 Brétagne et les Etats unis d'Amérique, 3 Juilo .. fignée à Londres le 3 Juil. 1815.

(Traduction privée.)

wa Majesté Britannique et les Etats unis d'Amérique,
desirant régler par une convention le commerce et la na.
I'vigation entre liurs pays, territoires et peuples re/pectifs.

de manière à lps rendre reciproquement avantageux et.. * Satisfaisans, ont rajpectivenient nommé leurs Plénipoten- .

tiaires et leur ont donné les pleins pouvoirs pour traiter i et signer une telle convention ; savoir; S. A. R. le Prince

Regent agil'ant au nom et de la part de Sa Majesté a nommé pour Ses Plénipotentidires le très - honorable Fre. déric Jean Robinson, Vice President du comité di: Cona' feil privé pour le coinmerce et Colonies, comme ausa Payrur des forces de S, M. et un des membres du Par. Element Impérial, Henry Goulbrun Esg. l'un des membres..

du Parlement Impérial Et Sous-secrétaire d'Etat, et

Guillaume Adams Esq. 'Docteur en droit civil; et le - Président des Etats unis par et avec le consentement du - Sonat d'iceux a nommé pour leur's plénipotentiaires Jean,

Quincy Adams, Henry Clay et Albert Gallatin, citoyens. - dis Etats unis; et les dits Plénipotentiaires ayant muka

ticilement présenté et fait voir leur's diis pouvoirs et échangé des copies d'iceux, ont arrêté et conclit les fuim Vans articles :

[ocr errors]

merce.

Art. I. Il y aura entre tous les territoires de S. M. Liberté Britannique en Europe et les territoires des Etats unis

otro amic du com. une reciproque liberté de commerce, Les habitans des deux contrées respectives pourront entrer librement et

Jurement avec leurs vaileaux et cargaisons dans toutes , - les places, parts et rivières des territoires susdits dans

lesquels ik eft permis à d'autres étranger's de venir, en. trer rester et demeurer dans toutes les parties dus dits

004 : terri

Que fame, and to remain and reside in any parts of the said

territories respectively; also to hire and occupy houses and warehouses for the purposes of their commerce; and generally the mercharts and traders of each pation respectively shall enjoy the most complete protection and security for their commerce; but fubject always to the laws and liatutes of the two countries respectively;

ART. II. No higher or other duties shall be im. pored on the importation into the territories of His Britannick' Majeliy in Europe, of any articles the growth, produce, or manufacture, of the United States, and no higher or other duties shall be imposed on the importation into the United States, of any articles the growth, produce or manufacture of His Britaonick Majesty's territories in Europe, than are or shall be payable on the like articles, being the growth produce or manufacture of any other foreign country, por shall any higher or other duties or charges be imposed in either of the two countries on the exportation of any articles to His Britannick Majesty's territories in Europe, or to the United States, respectively, than 'fuchas are pay:ble on the exportation of the like are ticles to any other foreign country; nor shall any pro. hibition be imposed upon the exportation or importa. tion of any articles, the growth produce or manu. facture of the United States, or of His Britannick Ma. jetty's territories in Europe, or to or from the said territories of His Britannick Majesty in Europe, to or from the said United States, which shall not equally extend to all other nations.

No higher or other duties or charges shall be im. pored in any of the ports of the United States on British vessels, than those payable in ţhe same ports by velels of the United States; nor in the ports of any of His Britannick Majesty's territories in Europe on the vellets of the United States, than shall be payable in the same ports on British vessels.

The same duties shall be paid on the importation into the United States of any articles, the growth, produce or manufacture of His Britanpirk Majesty's ter. ritories in Europe, whether such importation shall be in vessels of the United States or in British veslels, and the fame duties shall be paid on the importation into the ports of any of His Britannick Majesty's territories teiritoires respectifs, comme ausi de louer et d'occuper 181 des maisons et magasins à l'usage de leur commerce, et en général les marchands et negociants de chaque nation respective jouiront de la plus complette protection et súrété, pour leur commerce, mais toutefois soumis aux loix et statuts des deux contrées respectives.

porta

aexpor• • tation.

[ocr errors]

ART. II. Il ne fera point imposé de plus hauts ou autres 'Droits

: d'imdroits foir l'importation dans les territoires de S. M. Brimo tannique en Europe pour les articles du cri de la production iiou et ou des manufactures des Etats unis et il ne sera point im ja posé de plus hauts ou d'autres droits sur l'importation dans les Etats unis d'articles du crú, de la production ou des manufactures des territoires de S. M. Britannique en Europe que ceux qui sont ou seront payables sur de femblables articles du cri de la productiou ou des manu. factures d'aucun autre pays étranger, et il ne sera pas imposé de plus hauts ou quizes droits dans l'un des deux territoires pour l'exportation vers les territoires de S, M. Britannique in Europe ou respectivement vers ceux des Etats unis que ceux qui sont payables pour l'exportation des mêmes articles vers un autre pays étranger, et il 018 sera mis aucune defense sur l'exportation ou l'impor- .. tation de quelques articles du cré de la production ou des manufactures des Etats unis 01- des territoires de S. M. Britannique en Europe, ou vers ou de lesdits territoires de S. M. Britannique de ou vers lesaits Etats Unis qui ne s'étendront pas également sur toutes les autres nations.

Il ne sera point établi de plus hauts ou autres droits ou charges dans aucun des ports des Etats unis sur les vailleaux Britanniques, que ceux payables dans les mémes ports par des vaileaux des Etats unis; ni dans les' ports des territoires de S. M. Britannique, en Europe sur les vailleux des Etats unis, que ceux qui seront payab. les dans les mêmes ports fier les vaisseaux Britanniques.

Les mémes droits seront payés pour l'importation dans les Etats unis d'articles du crii de la production ou des na. nufactures des territoires de S. M. Britannique en Europe, que cette importation de faille sur des vuilleaux des Etats unis, 014 jur des vaisseaux Britanniques, et les mêmes droits seront payés pour l'importation dans les ports de quelque territoire de S. M. Britannique en Europe

005

[ocr errors]

d'artic.

in Europe, of any article, the growth, produce or manufacture of the Voited States, whether such impor. tation shall be io British vessels or in vefsels of the Uni. ted States.

The same daties shall be paid and the fame bounties allowed on the exportation of any articles, the growtb, prodace or manufacture of His Britannick Majesty's territories in Europe, to the United States, whether such exportation shall be in veffels of the United Sta. tes, or in British vefsels; and the same duties shall be paid and the same bounties allowed, on the exportation of any article, the growth, produce or manufacture of the United States, to His Britannick Majesty's territories in Europe, whether such exportation shall be in British vessels, or in veffels of the United States.

It is further agreed, that in all cases where draw. backs are or may be allowed, upon the re-exportation of any goods, the growth, produce or manufacture of either country, respectively, the amount of the said drawbacks fhall be the same, whether the said goods Shall have been originally imported in a British or American veffel; but when such re-exportation shall tako place from the United States in a British veffel, or from the territories of His Britannick Majefty in Europe in an American vessel, to any other foreign nation, the two. Contracting Parties reserve to themselves, respectie vely, the rigbt of regulating or diminishing, in such case, the amount of the said drawback. . .

The intercourse between the United States and His Britannick Majesty's pofleffions in the West - Indies, and on the continent of North America, thall not be af. fected by any of the provisions, of this Article, but each party shall remain in the complete pofleffion of its rights, with respect to such an intercourse.

Art. 111. His Britannick Majesty agrees that the vefsels of the United States of America shall be admit. ted, and hospitably received at the principal fottlements of the British dominions in the Eat Indias, viz, Calcutta , Madras, Bombay, and Prince of Wales' Islaods, and that the Citizens of the faid United States may freely carry on trade between the said principal settlements and the said United States, in all articles of which the importation and exportation, respectively, to and from the said territories, shall not be entirely prohibited:

[ocr errors]

pro.

d'articles du crú de la production ou des manufactures des 18 . Etats unis, que cette importation' ait lieu sur des vailleaux Britanniques ou sur des vaisseaux des Etats unis.

Les mémes droits seront payés et les mêmes bonifica. tions accordées sur l'exportation de quelques articles du crú de la production ou des manufactures des territoires'. de S. M. Britannique en Europe vers les Etats unis," que cette exportation se falje sur voileaux des Etats. unis ou sur vai euux Britanniques; et les mêmes droits

seront payés et les mêmes bonificatious accordées sur l'exi portation de quelques articles du crú de la production ou :

des manufactures des Erots unis ver's les territoires de S.

M. in Europe, que cette exportation se falle sur vais· Jeaux britanniques ou sur voileaux des Etats unis. . ! Il est de plus convenu que dans tous les cas des resti.

tutions ( drawbacks) sont ou feront accordés pour la resti. : tution de quelques objets du crú, de la production ou des":

manufactures de l'un des deux pays respectifs le montant des dites reftitutions jera le même que les dits objets ayent été primitivement importés sur vaisseaux Britanniques ou Américains ; mais lorsqu'une telle réexportation aura lieu , des Etats unis äans un vail eau Britannique ou des Etats de S. M. Britannique en Europe dans un vail'eau Améria cain vers une autre nation étrangère,' les parties contractantes se refervent reciproquement le droit de regula. riser ou diminuier en de tels cas le montant de la dite reftitution.

L'entrecours entre les Etats unis et les poffeffions de S. M. aux Indes occidentales et fur le continent de l' A , mérique feptentrionale ne sera point compris fous au : cune des dispositions de cet article, mais chaque partie reftera dans la polla fion complete de ses droits par rap.'' port à un tel commerce. “.

ART. III. Sa Majesté Britannique accorde que les comvaisseaux des Etats unis d'Amérique seront admis et merce reçus avec hospitalité dans les principaux établillemens Indes

des domaines Britanniques aux Indes Orientales savoir: Orien: Calcutta , Madras, Bombay et Iles Prince de Gáles, et ta

que les citoyens des dits Etats unis pourront librement faire le commerce entre les dits établissemes principaux et les dite Etats unis avec tous les objets dont l'impor.. tation et l'exportation respective de et vers les dits états. ne sera point entièrement defeidne: pourvu seulement qu'il :.'

aux

[ocr errors]
[ocr errors]
« FöregåendeFortsätt »