Sidor som bilder
PDF
ePub

PRÉF A C E.

Le recueil des principaux traités conclus dépuis 1761 que j'ai commencé à publier dès l'an 1791 a été terminé en 1808. Il renferme en fept volumes de l'ouvrage principal et en quatre volumes de supplémens, les traités depuis 1761 jusqu'à la fin de 1807. Je l'ai terminé à cette époque où je n'avais plus, ni les mêmes facilités, ni' les mêmes motifs pour le continuer.

Sous de plus heureuses aufpices je reprends aujourd'hui ce travail pour offrir au public la continuation d'un ouvrage qui malgré ses imperfections a été accueilli par lui avec indulgence; et je le reprends dans un moment où l'épuisement de l'édition des 4 premiers Volumes de l'ouvrage m'engage à en soigner une

nou

nouvelle corrigée et augmentée, dont les deux premiers volumes paraitront à pa. ques de cette année et les deux derniers à la St. Michel; par le moyen des quels le li. braire sera remis en état d'offrir au public des exemplaires complets de la totalité de l'ouvrage, vu que les volumes s et suivans ne rendent pas encore pressant le besoin d'une nouvelle édition. Mais pour ne pas empié. ter fur celleci, je ne donne dans le présent volume aucun supplément de traités d'une époque antérieure à l'année 1808 et c'est ce qui m'engage à lui donner le titre de nouveau recueil, quoiqu'au reste l’arrangement intérieur de l'ouvrage soit le même, sauf de legers changemens dans le mode d'impression, qui n'ont pour but que d'épargner la place fans nuire à la clarté. Cette économie m'a

parue d'autant plus convenable, que dans le · présent volume je me suis vu forcé de donner nombre de pieces datant de l'époque de l'asservissement de l'Europe, et qu'on serait trop heureux de pouvoir vouer à un oubli éternel, mais sur lesquels il m'a semblé que le simple réducteur n'avait pas le droit de passer l'éponge. Nous sommes encore trop proches de l'époque à la quelle ces pièces lisaient loi en Europe pour qu'un particulier puisse se permettre de juger sous quel point de vue on pourrait encore être dans le cas d'y recourir. D'ailleurs même les monumens les plus tristes appartiennent à l'histoire.

prq.

Ainsi que dans l'ouvrage qui a précédé, je ne me suis pas exclusivement borné à donner des traités, mais j'ai cru devoir inserer aulli plusieurs pièces qui quoiqu? émanées unilatéralement de l'autorité de tel gouverne. ment, ont influé immédiatement sur les rela. tions extérieures de plusieurs puissances.

C'est ainsi que j'ai réuni pag. 322 — 363 fous un point de vue divers décrets Francais par lesquels le gouvernement d'alors se per. mit de disposer unilatéralement du fort de provinces entières et de prononcer sur leur réunion fans les consulter. '

J'ai taché de même à réunir pag. 433-549. sous un point de vue les principales or donnances relatives au commerce en tems de guerre, sur tout à l'origine, au progrès et à la chute du trop fameux système continental,

. Plu

, Plusieurs traités manquent au présent recueil. Je n'ai pu et dů donner que ceux que les puissances contractantes avaient consenti à communiquer au public.

La continuation du présent volume aura lieu sans interruption, elle devra s'étendre au i moins jusqu'à la fin de 1816 et sera suivie

d'une table chrnologique et alphabétique, que, par ce motif, je me suis dispensé d'ajouter au présent volume dans lequel d'ailleurs l'ordre chronologique n'a été que rarement interrompu.

A Francfort sur le Mein, le 8 Mars 1817.

[ocr errors][ocr errors][merged small]
« FöregåendeFortsätt »