Sidor som bilder
PDF
ePub

M AZEPPA,

A POEM.

ADVERTISEMENT.

« Celui qui remplissait alors cette place était « un gentilhomme polonais nommé Mazeppa , « né dans le palatinat de Podolie ; il avait été « élevé page de Jean Casimir, et avait pris à sa « cour quelque teinture des belles lettres. Une « intrigue qu'il eut dans sa jeunesse avec la « femme d'un gentilhomme polonais ayant été « découverte , le mari le fit lier tout nu sur un « cheval farouche, et le laissa aller en cet état. « Le cheval, qui était du pays de l'Ukraine , « y retourna , et y porta Mazeppa demi-mort « de fatigue et de faim. Quelques paysans le a secoururent. Il resta long-temps parmi eux, « et se signala dans plusieurs courses contre les « Tartares. La supériorité de ses lumières lui « donna une grande considération parmi les « Cosaques. Sa réputation s'augmentant de jour « en jour obligea le Czar à le faire prince de « l'Ukraine. » VOLTAIRE, Hist, de Charles XII, p. 273, tom. 5, édit. de Desoer.

« Le roi fuyant et poursuivi , eut son cheval « tué sous lui ; le colonel Gieta , blessé et per« dant tout son sang , lui donna le sien. Ainsi, « on remit deux fois à cheval, dans sa fuite, ce « conquérant qui n'avait pu y monter pendant « la bataille. » Idem. p. 283.

« Le roi alla par un autre chemin avec quela ques cavaliers. Le carrosse où il était rompit « dans la marche ; on le remit à cheval. Pour « comble de disgrâce , il s'égara pendant la « nuit dans un bois ; là, son courage ne poua vaut plus suppléer à ses forces épuisées, les « douleurs de sa blessure devenues plus insup« portables par la fatigue , son cheval étant « tombé de lassitude , il se coucha quelques « heures au pied d'un arbre, en danger d'être « surpris à tout moment par les vainqueurs , « qui le cherchaient de tous côtés. » Idem.

p. 284.

MAZEPPA.

"Twas after dread Pultowa's day,
When fortune left the royal Swede,
Around a slaughter'd army lay,
No more to combat and to bleed.
The power and glory of the war,
Faithless as their vain votaries, men,
Had pass’d to the triumphant Czar, .
And Moscow's walls were safe again,
Until a day more dark and drear,
And a more memorable year,
Should give to slaughter and to shamc
A mightier host and haughtier name ;
A greater wreck, a deeper fall,
A shock to one-a thunderbolt to all.

II.

Such was the hazard of the die ;
The wounded Charles was taught to fly
By day and night through field and flood,
Stain’d with his own and subjects' blood ;
For thousands fell that flight to aid ;
And not a voice was heard t'upbraid
Ambition in his humbled hour,
When truth had nought to dread from power.

« FöregåendeFortsätt »