Sidor som bilder
PDF
ePub

R

RAPPORTS NUMÉRIQUES DES INTERVALLES : discussion de ceux qu’on assigne à la quinte et à l'octave, p. 133, note. Quel est le rapport du demi-ton mineur au demi-ton majeur? p. 80, note. — Qu'on n'avait pas assigné ce rapport jusqu'ici, ibid. Rapports qui en sont la suite entre les longueurs des cordes qui sonnent tous les intervalles des sons, p. 160, note. Combien ces nouveaux rapports approchent de ceux qu'on a coutume de supposer, ibid. Que ceux-ci sont contradictoires, p. 133, note.

Relatifs: modes relatifs, bases relatives, ce que c'est, p. 108. — Comparaison des gammes relatives en un ton quelconque, p. 111.

S

Son : qu'il n'y a pas de sons fixes dans la nature,

..

p. 27 et suiv.

SONOMÈTRE : c'est la même chose que monocorde.

Signes : les idées précèdent les signes graphiques dans l'esprit, p. 32, 185.- La musique existe hors de ces signes, p. 35. — Les idées sont portées à l'esprit par des signes oraux, non par des signes graphiques, voy. PARLER. --- Raison de ne pas épargner les dimensions des signes, p. 55. - Les signes du dièse et du béinol devraient faire corps avec la note, p. 73. - Signes d'intonation : l'élève en emploie de quatre espèces, et pourquoi? p. 192. Signes de durée : peuvent se réduire à trois quand on voudra, p. 196.

L'élève découvre de lui-même la valeur des signes usités,
p. 219 et suiv. — Il s'en étonne, et se l'explique aisé-
ment, p. 221. - Dans une écriture régulière ces signes
n'auraient pas de rapports fixes : la noire pourrait se
diviser en trois croches comme en deux, p. 229.

Il
en était anciennement ainsi , p. 246 et suiv.

SILENCES, voy. Syncopes.

SIMULTANÉE (ENSEIGNEMENT) : la nouvelle méthode offre un enseignement simultanée qu'il sera aisé de rendre mutuel, p. 255. — Elle est même, par extraordinaire , doublement simultanée , p. 258.

SUPERPOSITION : employée en musique comme en géométrie, p. 65. La comparaison des intervalles , celle des accords et des phrases mélodiques, faites par une vraie superposition, p. 60 à 65.

SYNCOPES ET SILENCES : comment l'élève apprend à les exprimer , p. 186 et suiv.

Leur insertion parmi les coupes du temps, p. 225 et suiv. -Syncopes continues , p. 227, note. - Pourquoi les syncopes et les silences à l'entrée des temps font un effet peu naturel,

[ocr errors]

p. 233.

T

TEMPÉRAMENT : ce que c'est, p. 137. - Efforts inutiles et faux calculs auxquels il a donné lieu, p. 132 et suiv., et note. Métaphysique singulière qu'on a employée pour le combattre, p. 136. - Vrai point de vue de cette fameuse question, p. 138. Licences qu'il semble autoriser dans la modulation , p. 139 à 143, et dans l'écriture , pag. 149 et suiv. - Tendances di

[ocr errors]

verses qu'il fait acquérir aux mêmes sons d'un instru: ment, p. 145 et suiv.

Temps: comment l'élève apprend à diviser le temps, ou l'unité de durée, par moitiés, tiers , quarts, sixièmes, huitièmes, etc. , p. 185 à 189.

etc. , p. 185 à 189. - La succession de trois-tiers et de deux moitiés est des plus difficiles : la méthode enseigne à la pratiquer, p. 189. - Elle enseigne aussi à mettre ces deux coupes en concours, p. 235. — Tableaux analytiques de toutes les coupes du temps, p. 204 et suiv. Calculs faits du nombre de ces coupes , ibid.

L'étude de toutes ces coupes ramenée aux trente-six premières, p. 210 et 216. Autre génération de ces coupes, p. 211 et suiv. Temps forts et faibles , p. 190 et suiv.

TON ( 2.de MAJEURE) : y a-t-il des tons inégaux dans la gamme? p. 79, note. Ce qui a donné lieu à cette erreur, p. 133, note.

Ton : les changemens de tons naissent tous de la mobilité de l'ut : il n'y a qu'un seul ton qui sert de modèle à tous les tons possibles , p. 66. — Génération des tons et des modes , p. 93 et suiv. Ton absolu n'est pas dans la nature , p. 27, 121.—Moyen approximatif de le reconnaître, p. 121.

Manière nouvelle de prendre le ton convenable à la voix du chanteur, ou à l'étendue et aux limites d'un instrument, p. 122 et suiv. — L'impression prolongée d'un accord détermine un changement de ton, p. 50, 92. - Chanter à divers tons ou à divers alphabets , p. 94, note. - Ne pas confondre ces deux expressions, p. 123, note. — Rapprochement entre les tons par dièses, et ceux par

:

..

[ocr errors]

bémols considérés dans leur génération, p. 101. – Succession des tons qui ont le plus d'affinité, p. 113 et suiv. Phrases de divers tons extraites d'une même gamme, p. 115 et suiv. - Pourquoi l'on écrit la musique à divers tons sous divers alphabets, p. 125.

Tonique': tendance tonique, propriété singulière des sons d'une même gamme, p. 145 et suiv., 177.- Propriété tonique, voy. PROPRIÉTÉ. Causes secrètes qui la déterminent, rapportées à deux espèces, p. 176 et suiv.

TRAITS : traits inclinés pour désigner des dièses et bémols, p. 73. — Traits horizontaux pour désigner la durée, p. 204 et suiv. -- Nombre de traits qu'exige chaque espèce de fraction du temps, p. 202 et 203, note. - Pourquoi la pluralité des traits est nécessaire dans l'expression des fractions du temps, p. 223. Que la notation de J. J. était défectueuse par cet endroit, p. 224. Légère modification apportée aux doubles et triples croches, p. 236, note.

TRANSPOSITION : est moins facile aux chiffres qu'aux portées, p. 240 et suiv. - Suppose une connaissance plus approfondie de la musique, p. 141. — L'élève de la nouvelle méthode transpose de la manière la plus générale, c'est-à-dire, qu'il lit sous tel alphabet que ce soit une musique écrite dans un ton quelconque, p. 127 et suiv.--Entre toutes les transpositions qu'il pratique, quelle est celle qu'il doit remarquer, et pourquoi ,

P. 125.

V

Voix : est l'instrument par excellence , p. ii et suiv.

-Faut-il avoir une belle voix pour étudier la musique vocale , p. 12. -- Ce n'est que par elle qu'on devient musicien dans toute la force du mot, p. 13 et suiv. a 165, 167.

Fin de la Table alphabétique.

ERRATA.

Page 73, ligne 16, ton, lisez son.
Page 108 , ligne 8, effacez ces mots : ni l'octavo
Page 113, ligne 17, ou, lisez du.
Page 130 , ligne 12, claviers, lisez clavieri
Page 130, ligne 13, courans , lisez courant.
Page 132, ligne 17, tel quel, lisez tel qu'esta
Page 149, ligne 6, réfléchir , lisez infléchir.
Page 153, ligne 18, lignes , lisez signes.
Page 162, ligne 4, par, lisez

pour.
Page 178, ligne 15, de phrases en phrases , effacez les
Page 179, ligne dernière, contesté, lisez contestée.
Page 184 , ligne 23, modulation, lisez modulations.
Page 319, ligne 16, bon, ajoutez une virgule,
Page 227, ligne 4, T., R., lisez T.
Page 248, ligne 3, qu'en soulevant, ajoutez des

[merged small][ocr errors]
« FöregåendeFortsätt »