Sidor som bilder
PDF
ePub

composa ,

à dix - huit ans la Cour d'amour.

Devenu page et ensuite gentilhomme de la chambre du roi , il eut pour protecteur Jean de Gand, duc de Lancastre,

et épousa une fille d'honneur de la duchesse. Cette jeune personne, née en Hainaut, se nommait Philippa Roxet. Envoyé dans des cours étrangères, Chaucer s'y distingua et revint à Londres jouir d'une fortune considérable.

Quelque tems après, il écrivit contre le clergé et fut obligé de fuir. Il

passa plusieurs années en

en Hainaut et France. C'est là qu'il composa une partie de ses ouvrages. Revenu à Londres, il y fut arrêté, obtint enfin sa liberté, et maria la soeur de sa femme au duc de Lancastre, dont le fils monta sur le trône d'Angleterre. Se trouvant ainsi bel - oncle du roi, il vécut dans l'aisance et la tranquillité , retiré à la campagne.

en

Chaucer composa douze volumes de vers qui consistent principalement en Contes, dans le genre de ceux de Bocace, et dont quelques - uns ont été depuis rajeunis par des auteurs modernes. Son langage est à peine compris aujourd'hui par

les anglais.

SPENSER,

Né à Londres vers 1554.
Mort dans la même ville en 1598, âgé d'environ 44 ans.

3. SHAKESPEARE,

Né à Stratford , snr Avon, en 1564.
Mort à Londres, en 1616, à 53 ans.

QUOIQU'EN ayent dit Voltaire et d'après lui, plusieurs écrivains français, Shakespeare est un des hommes les plus étonnans, un des plus beaux génies

2

qui ayent brillés dans le monde littéraire. Créateur du théâtre anglais comme Corneille du théâtre français , il le précéda d'un siècle. Il écrivait vingt ans après Spenser ; et la langue anglaise semble, entre l'un et l'autre, avoir éprouvé une révolution de cent

ans.

sa vie

Cet homme extraordinaire est trop connu même en France, pour que j’entre ici dans des détails sur et ses ouvrages. On sait que, comme Molière , il fut acteur et acteur médiocre. Comme auteur , il appartient plutôt à l'art dramatique ; cependant il avait débuté par une ballade satirique. Il composa deux petits poëmes : la Mort d'Adonis , le Viol de Lucrèce, et diverses autres poésies qui ont été recueillies en un volume. Il a laissé vingt-quatre tragédies et seize comédies.

4. DONNE,

Né à Londres en 1573.
Mort dans la même ville en 1631, âgé de 59 ans.

Il était, dans son enfance, un petit prodige, un Pic de la Mirandole. Revenu de ses voyages , il fut nommé secrétaire du lord Egerton, garde des sceaux. Mais étant devenu amoureux de la fille de Sir George More, chancelier de l'ordre de la jarretière, il l'épousa en secret. Le père furieux le sit destituer, arrêter , traîner en prison. Enfin, après une longue persécution , Donne parvint à le fléchir, et dès ce moment une amitié sincère les, unit.

Donne entra dans l'état ecclésiastique, devint docteur en théologie, et fit un voyage à Paris avec un de ses amis. Celuici le trouve un jour dans un état affreux: il s'informe du sujet ; Donne répond qu'il a vu sa femme, qu'il avait laissée enceinte à Londres , entrer dans sa

[ocr errors]

chambre , en désordre, les cheveux épars et tenant un enfant mort dans ses bras. Peu après on reçut une lettre de Londres qui apprenait que sa femme était accouchée d'un enfant qui avait péri aussitôt, et il se trouva que c'était le jour même de la vision. On sait quelle foi on doit ajouter à ces pressentimens. Cette femme mourut longtems après, en donnant le jour à son douzième enfant. Donne, inconsolable, resta long - tems dans la retraite et ne sortit que pour prêcher devant le tombeau de sa femme, un sermon dont le texte était : « Hélas ! je suis l'homme

qui ai connu l'affliction. » Il lui survécut quatorze ans.

Donne , avec un esprit supérieur , ne fut pas un bon poëtë. Fort de ses pensées, il négligeait son style. On a peine à croire qu'il écrivait après Shakespeare, et la langue, sous sa plume, paraît avoir rétrogradé. Ses satires , pleines de sens , sont dépourvues de

« FöregåendeFortsätt »