Sidor som bilder
PDF
ePub

la langue italienne (1), et qu'après avoir passé par une traduction allemande, son manuscrit nous fût revenu en français. Malgré les efforts du traducteur des 7 volumes que nous annonçons, on sent, en le lisant, que, sous plus d'un rapport, la version de l'auteur original eût été bien préférable. .

Nous reviendrons sur cet ouvrage à l'occasion des tomes VIII et IX publiés depuis peu.

E. HÉREAU. 227. SÉANCE PUBLIQUE DE L'ACADÉMIE ROY. DES INSCRIPTIONS ET

BELLES-LETTRES, du vendredi 25 juillet 1828, présidée par

M. DAUNOU... · L'Académie avait proposé pour sujet du prix qu'elle devait adjuger dans cette séance, de tracer le tableau des relations cominerciales de la France et de divers États de l'Europe méridionale avec la Syrie et l'Égypte, depuis la décadence de la puissance des Francs clans la Palestine , jusqu'au milieu du seizième siècle; déterminer la nature et l'étendue de ces relations ; fixer la date de l'établissement des consulats en Égypte et en Syrie ; indiquer les effets que produisirent sur le commerce de la France et de l'Europe méridionale avec le Levant la découverte du passage par le cap de Bonne-Espérance et l'établissement des Portugais dans l'Inde.

Le prix, consistant en une médaille d'or de la valeur de 1500 fr., a été adjugé au Mémoire enregistré sous le n° 2 et qui porte cette épigraphe : « L'histoire du commerce est celle de la communication des peuples.» Montesquieu, Esprit des lois, liv. 21, chap. 5. L'auteur est M. G. B. DEPPING, notre collaborateur, membre de plusieurs Sociétés littéraires, que l'Académie couronne cette année pour la deuxième fois.

L'Académie renouvelle l'annonce qu'elle fit l'année dernière des sujets des prix qu'elle adjugera dans la séance publique du mois de juillet 1829. Le premier de ces sujets test de rechercher quel fut l'état politique des cités grecques de l'Europe, des iles de lAsie-Mineure , depuis le commencement du deuxième siècle avant notre ère, jusqu'à l'établissement de l'empire de Constan

(1) Mensel, dans son Allemagne savante, cite sept ouvrages de Casanova, dont 3 en italien et 4 en français. Parmi ces derniers est une histoire de sa fuite des prisons de la république de Venise, appelées les plombs; cette histoire n'existe plus aujourd'hui dans le commerce.

tinople. Les concurrens doivent recueillir dans les écrivains et dans les ' monumens de tout genre tous les faits propres à faire connaître , soit l'administration intérieure de ces cités , soit leurs rapports entre elles et avec l'empire. L'Académie croit convenable d'avertir que les recueils d'inscriptions sont au nombre des sources principales où l'on trouverait des renseignemens abondans et précieux. Il ne faudrait pas non plus négliger les inscriptions publiées par les voyageurs du siècle dernier et par ceux de nos jours ; mais ce sont surtout les ouvrages de numismatique qu'il sera nécessaire de consulter pour réunir des notions positives sur l'histoire, l'indépendance plus ou moins absolue, l'organisation politique et le régime administratif des cités helléniques de la Grèce proprement dite, de la Macédoine, des îles de la Thrace, de l'Asie-Mincure et des côtes du Pont Euxin. Le prix sera une médaille d'or de la valeur de 1500 fr. Les ouvrages envoyés au coucours devront être écrits en français ou en latin, et ne seront reçus que jusqu'au 1er avril 1829.

Le 2e sujet de prix consiste à donner l'exposition exacte du système de philosophie connu sous les noms de neoplatonisme , philosophie éclectique ou syncrétisme, qui a été enseignéc par les philosophes de l'École d'Alexandrie et des Écoles contemporaines, notamment de celles d'Athènes et de Rome, depuis la fin du second siècle de l'ère chrétienne , jusqu'à la conquéte de l'Égypte par les Arabes. Les concurrens devront surtout examiner si cette philosophie n'est que la doctrine primitive de Platon, ou faire voir en quoi elle en diffère; et, dans ce cas, indiquer les emprunts que les auteurs de ce sys· tème peuvent avoir faits aux doctrines orientales, ainsi qu'à la doctrine chrétienne et à celle des sectes nées dans le christianisme. Le prix sera une médaille d'or de la valeur de 1500 fr. Les ouvrages envoyés au concours ne seront reçus que jusqu'au 1er avril 1829.

L'Académie propose, pour sujet d'un autre prix qu'elle adjugera dans la séance publique du mois de juillet 1830: de tracer le tableau des changemens survenus dans la géographie des Gaules après la chûte de l'Empire romain , dans le but de faire connaître les noms des villes, cantons, provinces, comtés , duchés et toutes les divisions civiles, commerciales et militaires de la Monarchie française en-deca du Rhin , sous les deux premières races de nos rois. Le prix sera une médaille d'or de la valeur de 1500 fr. Les ouvrages envoyés au concours ne seront reçus que jusqu'au r er avril 1830.

Prix de Numismatique, fondé par M. ALLIER DE HAUTEROCHF. - Feu M. ALLIER DE HAUTEROCHE a légué une rente de 400 fr. sur l'état pour la fondation d'un prix annuel, en faveur de celui qui, au jugement de l'Académie royale des Inscriptions et Belles-Lettres, aura publié, dans le cours de l'année, le meil-leur ouvrage de numismatique. L'acceptation de ce legs a été autorisée par une Ordonnance roy. en date du 6 mars 1828. ' En conséquence, l'Académie annonce qu'elle décernera dans la séance du mois de juillet 1829, un prix de la valeur de 400 fi. à l'auteur du meilleur ouvrage de numismatique, publié à partir du 1er janvier 1824; les auteurs des ouvrages qui seraient de nature à être admis à ce concours, sont invités à les faire parvenir au secrétariat de l'Institut avant le 1 er avril 1829.

Antiquités de la France.-S. Exc. le Ministre Secrétaire-d'État de l'intérieur, s'étant fait rendre compte de l'état des travaux relatifs aux recherches sur les antiquités de la France, ordonnés par la circulaire du 8 avril 1819, a reconnu que ces travaux, par leur importance pour l'histoire nationale, méritaient d'obtenir de nouveaux encouragemens. En conséquence, elle a jugé à propos d'accorder 3 médailles d'or de cinq cents francs chacune, aux 3 auteurs qui, au jugement de l'Académie, auront envoyé les meilleurs Mémoires sur les antiquités de la France. L'Académie a décerné ces 3 médailles à MM. le comte d'AlLONVILLE, préfet du département de la Meurthe, Jouannet, préposé à la conservation des antiquités du département de la Gironde, et Rever, correspondant de l'Académie. Le rapport détaillé que l'Académie adresse à S. Exc. le Ministre de l'intérieur, fait connaître l'objet de tous les Mémoires relatifs aux antiquités nationales, qui lui sont parvenus jusqu'à ce jour. (Nous donnerons le texte de ce rapport dans le prochain cahier du Bulletin ). Ce rapport a été lu dans cette séance publique, par M. Dureau de la Malle. Il a été suivi de la lecture de la Notice historique sur la vie et les ouvrages de M. le comte Lanjuinais, par M. DACIER, secrétaire-perpétuel. On

a lu ensuite; 1° De nouveaux renseignemens sur la ville de Petra
et le pays des Nabaihéens, par M. le comte ALEX. DE LA
BORDE; 2o un extrait d’un Mémoire sur le passage d'Annibal par
les Alpes , par M. GAIL; 3° un extrait d'un Mémoire ayant pour
titre : Observations sur l'état des sciences naturelles chez les peu-
ples de l'Asie-Orientale, par M. ABEL-RÉMusat; et 4° un ex-
trait d'un mémoire sur les lois agraires chez les Romains ; par
M. DUREAU DE LA Malle. ·
228. VIE DU CARDINAL JEAN Sifrein Maury, avec des notes et

des pièces justificatives; par Louis SIFREIN MAURY, son ne-,
veu. In-8° de 18 feuilles , plus un portrait et un fac simile;

prix, 6 fr. Paris, 1827; Gayet.
mommmmmmmmmmmminninn

TABLE
DES ARTICLES CONTENUS DANS CE CAHIER.

Philologie, Ethnographie et linguistique.

Dictionnaire hébreu-francais; Marchand-Ennery. - Exercitationes

Æthiopicæ ; Hupfeld.-- Æthiopicæ linguæ Conjugationes ; Drechs-

ler. De Psalterio Æthiopico Commentatio; Dorn............ 113

Poésie dramat, des Indiens.-Drame de Sakontala............. 114

Fondation d'une chaire de langue hindoustapi, à Paris............ 116

De prisca Ægyptiorum litteratura ; Kosegarten.--Dialectes de la lan-

gue arabe; Marsden.................................. 119

De numeris carminum arabicorum libri duo; Ewald.............. 121

Carafæ Moallaca cum scholiis Zuzenii ; Vullers................ 123

Revne de 63 ouvrages de la littérature orientale................ 125

Théorie de la grainmaire et de la langue grecque; Minoïde Mynas.

- Vocabulaire grec-français, par famille; Longchamp.-Novuin

Testamentnm græcè; Griesbach..........

......... 126

Papyrus gréco-égypriens de Vienne; Petrettivi. — Id. de Turiv,

· Peyron.-Id. de Zoïs; le même.........

128

Anaragoræ Clazomeni Fragmenta, etc.; Schaubach.............-129

Antoloyin lyrica, etc., Mehlhorn......

........... 131

Idylles de Théocrite ; J. B. Gail. Hist. diverses d'Elien; Dacier... 132

Lettres de Saint-Basile le grand, etc.; Génin.- Astronomie solaire

d'Hipparque; Marcoz.- Antiquitatis græcæ et romanæ loca quce-

- dam Rossorum lingua et usibus illustrata ; Fred. Græf. ........ 133

Ælii Antonii Nebrissensis de institutione, etc., libri quinque.- M. Te-

rentii Varronis libri qui supersunt; Spengel................. 135

Nomenclature du De viris illustribus urbis Romæ et d'autres ouvrages

> latins élémentaires ; Ordinaire, Michelot et Bessière..........: 137

Études sur Virgile comparé avec les poètes anciens et modernes;

[ocr errors]

Tissot. — Manuscrits de Droit Romain qui se trouvent dans les bibliothèques de France; Hænel........

..................... 139 Petri Alfonsi Disciplina clericalis; Schmidt. ................... 140 Variantes, additions, etc., sur plusieurs auteurs latins........... 141 Affinité des langues persane, germanique et latine; Dorn......... L'ancienne Edda. Le système de l'Edda et son origine; l'inn

Magnnsen. .......................................... 143 Wila: Chansons et Contes populaires des Servieus; Gerhard...... 146 Versione libera dell'Osmanide; Appendini. .......

149 Observat. sar la dernière édition de la Vie du Dante............ 150 Le verbe français ; Mlle Bourson. -- Nouv. dictionn, de la langue

franc. ; Mayeux.-Proses et hymnes des heures de Carcassonne en vers patois. — Précis de rhétorique positive; Ed. Choppin d'Arnouville. ......

........

....... 151 .. Mythologie. Sur le Holi, on Dola Yatra, dans l'Inde......

....... 154 Le dieu Sérapis et son origice; Guigniaut..................... 159

Archicologie, Numismatique. Hist. de l'architecture; Stieglitz. -- Temple dans le Tibet.......... 161 Monumens égyptiens du Musée Charles X; Champollion le jeune.. 162 Momie égypt, donnée à la Sociélé philosoph., etc., de Leed. -- Ar

chitecture de la Sicile ; Hittorf et Zanth..................... 167 Sur l'article Syracuse du voyage en Sicile de Munter. - Fouilles d'Hercnla num..........................

....... 168 Sur on tenuple ancien découvert à Padoue; Noale.............. 169 Sarcophage déterré à Plaisauce. — Musée d'antiq., à Chambéry.... 170 Monumens de la France; comte de Laborde.- Antiquités de la Bre- ;

tagne ; de Freminville. - Antiquités du départ. de l'Aisne; LCmaistre.--Id. de la Meurtle; Lejeune........... ....... 171 Rapp. sur les travaux de la Soc. archæolog. de Dieppe.........: 112 Monumens anciens et modernes de la Charenté.- Plan du mur payen

(Bas-Rhin); Thomassin.-Armures anciennes; Meyrick........ Edifices remarquables de la ville de Smolensk..........

174 Sur l'hist. du châtean de Harizbourg....................... 175 Observat. histor, sur la ville et citadelle de Turin , Milanesio ...... 176 Debris humains dans le comté de Suffolk..................... 177 Monumens français inédits; Willemin ....................... 178 Abbaye de Jumièges; Deshayes. - Eglise et abbaye de St. Georges

de Bocheville; De Ville.—Sur l'oslensoir d'or offert par l'énelon

à son église inétropolit.-- Tunuli près da Niagara; Macintosb.. 179 · Sur la rareté des médailles antiques, etc.; Jacob................ 181 Analyse chimique de plusieurs médailles romaines; Parkes. — Mé

dailles puniques attribuées à la ville de Canaca ; Lindberg....... Essai sur les médailles antiques des îles de Céphalonie et d'Ithaque;

de Bosset.... ....................................... 133 Lettre sur les médailles des empereurs de Trébisonde. - Inscription

grecque découverte dans l'Amériq. mérid................... 185 Sur les inscriptions funéraires découvertes à Bordeaux ; Jouannel.. 186 Inscript. pour quelques monumens publics; Barjon............. 188

173

[ocr errors]
« FöregåendeFortsätt »