Pensées de l'empereur Marc Aurčle Antonin

Framsida
 

Så tycker andra - Skriv en recension

Vi kunde inte hitta några recensioner.

Utvalda sidor

Andra upplagor - Visa alla

Vanliga ord och fraser

Populära avsnitt

Sida xxiv - Epictčte, lui dit-il, est un des philosophes du monde qui ait mieux connu les devoirs de l'homme. Il veut, avant toutes choses, qu'il regarde Dieu comme son principal objet; qu'il soit persuadé qu'il gouverne tout avec justice; qu'il se soumette ā lui de bon cœur, et qu'il le suive volontairement en tout, comme ne faisant rien qu'avec une trčs...
Sida xxviii - Tout ce qui t'accommode, ô monde, m'accommode moi-męme. Rien n'est pour moi prématuré ni tardif, qui est de saison pour toi. Tout ce que m'apportent les heures est pour moi un fruit savoureux, ô nature ! Tout vient de toi ; tout est dans toi ; tout rentre dans toi.
Sida 215 - Ce qui est conforme aux lois n'est injuste pour personne. Qu'y at-il donc de si fâcheux ā ętre renvoyé de la cité non par un tyran, non par un juge inique, mais par la nature męme, qui t'y avait fait entrer? C'est comme si un comédien est congédié du théâtre par le męme préteur qui l'y avait engagé.
Sida 270 - Vis illum providentiam dicere? recte dices : est enim , cujus consilio huic mundo providetur, ut inconfusus eat, et actus suos explicet. Vis illum naturam vocare? non peccabis : est enim, ex quo nata sunt omnia, cujus spiritu vivimus.
Sida 108 - Ces réflexions d'universel pardon reviennent sans cesse. A peine se męle-t-il parfois ā cette ravissante bonté un imperceptible sourire : Ģ La meilleure maničre de se venger des méchants, c'est de ne pas se rendre semblable ā eux ģ ; ou un léger accent de fierté : Ģ C'est chose royale, quand on fait le bien, d'entendre dire du mal de soi.
Sida 80 - Ces écoulements, ces altérations renouvellent continuellement le monde , comme le cours non interrompu du temps renouvelle éternellement la durée infinie des sičcles. Entraîné par ce fleuve , y at-il quelqu'un qui puisse estimer aucune de ces choses si passagčres , sur laquelle il ne saurait faire aucun fondement? C'est comme si l'on se prenait d'amour pour un de ces moineaux qui passent en volant : l'oiseau, dans un instant, aurait disparu ā nos yeux (VI, 15).
Sida 293 - Nihil est, toto quod perstet in orbe. cuncta fluunt, omnisque vagans formatur imago, ipsa quoque assiduo labuntur tempora motu, non secus ac flumen. Neque enim consistere flumen, nee levis hora potest ; sed ut unda impellitur unda, urgueturque eadem veniens urguetque priorem — tempora sic fugiunt pariter, pariterque sequuntur, et nova sunt semper : nam quod fuit ante, relictum est, fitque, quod baud fuerat, momentaque cuncta novantur.
Sida 86 - Prends garde de te césariser, de déteindre ; cela arrive. Conserve-toi simple, bon, pur, grave, ennemi du faste, ami de la justice, religieux, bienveillant, humain, ferme dans la pratique des devoirs. Fais tous tes efforts pour demeurer tel que la philosophie a voulu te rendre : révčre les dieux, veille ā la conservation des hommes. La vie est courte; le seul fruit de la vie terrestre, c'est de maintenir son âme dans une disposition sainte, de faire des actions utiles ā la société. Agis...
Sida 194 - La bienveillance est invincible, pourvu qu'elle soit sincčre, sans dissimulation et sans fard. Car que pourrait te faire le plus méchant des hommes, si tu persévérais ā le traiter avec douceur?
Sida 9 - ... d'orgueil, me faire comprendre qu'il est possible, tout en vivant dans un palais, de se passer de gardes, d'habits...

Bibliografisk information