Sidor som bilder
PDF
ePub

occupboate depuisAnglois neste est Colont pas

3o. Que Les françois les ont habitez avant les Anglois. 4o. Que Les prétensions des Anglois sont Mal fondées.

“La Lecture De ce chapitre fait voir que Champlain prouve invinciblement tous ces chefs, et de maniere que les Anglois n'ont rien de bon à y repondre, de sorte que s'ils veullent être de bonne foy, ils doivent Convenir que tous ces payis appartiennent Légitimement à la france qu'ils s'en sont emparez et qu'ils les Retiennent Contre toute justice. ...

"Il Est A Remarquer que quoyque par le traité de S! germain l'angleterre dut restituer tout ce qu'elle Avoit occupé dans la Nouvelle france, et par Consequent toute la Coste depuis baston jusqu'a la virginie inclusivement (car alors les Anglois ne s'etoient pas encore emparez de la Caroline) laqu'elle Coste est Certainement partie de la Nouvelle france, les Anglois ne l'ont pas Cependant restituée et la gardent encore a present Contre la teneur du traité de $! Germain, quoy que la france ne L'ait point Cedée a L'angleterre ni par le dit traité ni par Aucun Autre que je scache.

"Cecy Merite La plus serieuse attention de la france, et qu'elle fasse Entendre serieusement aux Anglois que par le traité de S: germain ils se sont obligez de luy rendre toutte cette Coste, qui incontestablement est partie de la Nouvelle france, Comme je L'ay prouvé cy devant et encore plus au long dans mon 1: memoire et comme le prouvent Verazan, Champlain, Denis, et toutes les plus ancienes Cartes de l'amerique septentrionale. ...

“Or Le Commun Consentement de toute l'Europe est de depeindre la Nouvelle france S'étendant au moins au 35. et 36: degrez de latitude Ainsy qu'il appert par les mappemondes imprimées en Espagne, Italie, hollande, flandres, allemagne Et Angleterre même, Sinon depuis que les Anglois se sont Emparez des Costes de la Nouvelle france, ou est L'Acadie, Etechemains L'almouchicois, et la grande riviere de S: l'aurens, ou ils ont imposé a leur fantaisie des Noms de nouvelle Angleterre, Ecosse, et autres, mais il est mal aisé de pouvoir Effacer une chose qui est Connué De toute la Chretienteé D'ou je Conclus,

“1°. Quavant L'Usurpation faite par les Anglois, toute Cette Coste jusqu'au 35: Degre s'appelloit Nouvelle france, laquelle comprenoit outre plusieurs autres provinces, l'Etechemains, L'almouchicois, et L'acadie. ...

"Les Anglois Doivent remettre à La france le Port Royal, et La france doit insister vigoureusement sur cette restitution, et ordonner aux françois de Port Royal, Des Mines, et de Beaubassin, et autres lieux De reconaitre sa Majesté tres Chretiene pour leur Souverain, et leur deffendre d'obeir a aucun autre; de plus Commander a tous ces lieux et payis, et a toute la partie Septentrionale de la Peninsule, ainsi qu'aux payis des Almouchicois et des Etechemains [Maine, New Hampshire, and Massachusetts), de Reconaitre le gouverneur de l'isle Royale pour leur Gouverneur.

“Il Est même apropos De Comprendre Dans le Brevet de gouverneur de L'isle Royale tous ces payis jusqu'au Cap Cod. ...

“Que La france ne doit point souffrir que les Anglois s'etablissent Dans les payis qu'elle n'a pas Cedez.

"Qu'elle Doit incessament s'en remettre en possession, y Envoyer quantite D'habitans, et s'y fortifier de maniere qu'on puisse Arrêter les Anglois que depuis long tems tachent de s'emparer de l'amerique francoise dont ils Conaissent L'importance, et dont ils feroient un meilleur usage que celuy que les francois en font. ...

"Si les Anglois disent que les payis qui sont entre les rivieres de quinibequi [Kennebec] et de St. Croix font partie de la Nouvelle Angleterre.

JE LEURS REPONS

"1°. Qu'ils scavent bien le Contraire, que ces payis ont toujours fait partie de la Nouvelle france, que Les francois les ont toujours possedez et habitez, que Mons! De S: Castin gentilhomme francois a toujours eu, et a encore son habitation entre la Riviere de Quinibequi et celle de Pentagoet [Penobscot] (que même depuis les usurpations des anglois et leurs etablissements, dans leur Prétenduë Nouvelle Angleterre) les francois ont toujours prétendu que la Nouvelle france s’etend qusqu'au Cap Cod et qu'il en est fait mention dans toutes les patentes de gouverneurs francois.

“2° Que De L'aveu même des Anglois, la Nouvelle Angleterre a une tres petite Etenduë du Costé de L'est, il est facile de le prouver par eux mêmes.

"J'ay Lu une description de la Nouvelle Angleterre et des autres Colonies Angloises, Composée par un Anglois, traduite en francois, imprimée à Paris en 1674 par Louis Billaine, voicy les propres termes de cet autheur Anglois, La Nouvelle Angleterre est au Septentrion de Marylande, au raport du Capitaine Smith, elle a prez de 25 Lieuës de Coste de mer.

" Ainsi selon les Anglois qui sont de Bonne foy, la Nouvelle Angleterre, qui n'a que prez de 25 lieuës de Coste de mer, ne scauroit s'etendre jusqu'e à La Riviere de Quinebequi. C'est tout au plus si elle s'etend jusqu'a deux ou trois lieuës à l'est De Baston.

“Il Semble même que les Anglois ont basti Baston, et en ont fait une ville Considerable à l'extremeté de leur pretenduë Nouvelle Angleterre.

“1° Pour être a portée et en Etat de s'emparer sur les francois de tout ce qui est à L'est de Baston.

uroit s'etendo que prez de Le Bonne for

"2° Pour être en Etat d'Empecher les francois de s'etablir sur toute Cette Coste jusqu à La Karoline inclusivement, laquelle Coste etant de Notorieté publique de la Nouvelle france, à eté usurpez sur La france a qui elle appartenoit alors, et luy appartient Encore, ne L'ayant jamais cedeé. C'est ce que je vais prouver. " Apres Avoir Invinciblement Convaincu les Anglois que tout ce qui est a L'est de quinibequi a Toujours appartenu et appartient encore a La france, excepté L'Acadie selon ses Ancienes limites, qu'elle a Cedée par force a L'Angleterre par La paix d'utrecht. " Il faut Que Presentement je prouve que toute La Coste depuis la Riviere quinibequi jusqu' à La Caroline inclusivement appartient par toutes sortes de droits à La france. Sur qui les Anglois L'ont usurpeé, voicy une partie de mes preuves. " Les françois ont decouvert tous ces payis Avant les Anglois, et en ont pris possession avant Eux. Les Roys de france ont nommé ces payis Caroline et Nouvelle france avant que les Anglois leurs eussent donné des Noms á leur mode pour faire oublier les Noms que les francois Leurs avoient imposez. Et que ces payis Appartenoient à La france. " Les Roys de france ont Donné des lettres patentes à leurs sujets pour posseder et habiter ces payis, avant que Jacques 1f et Charles 1: Roys d'Angleterre en eussent donne à Leurs sujets. " Pour Convaincre les Anglois de ces veritées il faut Lire avec attention ce qu'en ont Ecrit Jean verazan, Champlain, Laet, Denis. " Les traitez faits Entre La france et L'Angleterre, et Le memoire que j'ay presenté L'anneé Dernier 1719. " On y Trouvera tant de Choses, lesquelles il seroit trop long de Copier icy, qui prouvent que ces payis ont toujours

appartenu de droit a La france, et que les Anglois s'en sont omparez par force, que La france ne les a jamais Cedez à l'angleterre par aucun traité, que je scache.

"Et Partant que La france Conserve toujours son droit sur tous ces payis, et qu'elle a droit de les redemander à l'Angleterre. Comme elle les redemande présentement, ou Bien un Equivalent.

“L’Equivalent que la france demande et dont elle veut bien se Contenter, C'est la restitution de tout ce qu'elle a Cedéé par force à L'Angleterre par Le traité D'utrecht.

“Il Est De l'honeur et de l'interest de l'angleterre d'accorder à la france cette Equivalent.

“1° Parceque n'y ayant point D'honeur à profiter des Malheurs D'un Roy pour Luy faire Ceder par force les payis qui luy appartiennent, il est de l'honeur de L'An. gleterre de rendre a la france, ce qu'elle a eté Contrainte de luy ceder, et qu'elle ne possede qu'a ce mauvais tiltre.

“2° Il est aussi Contre la justice et l'honeur de l'angleterre de posseder sans aucun Tiltre, et Contre toute justice les payis qui sont depuis la Riviere de quinibequi jusqu'à la Caroline inclusivement.

“3° Il N'est pas moins de l'honeur et de l'interest de l'angleterre de profiter du moyen que la france veut bien luy presenter, pour sassurer a perpetuite toute Cette Coste, et pour la posseder justempar la Cession que la france en fera, et de tous ses droits sur ces payis moyennant L'Equivalent proposé.

"4° Parceque L'Angleterre doit Craindre que la france, dont elle ne Doit mepriser ni le Ressentiment ni la puissance, ne trouve une Conjoncture favorable pour faire valoir ses pretensions et ses droits, et pour Rentrer en possession de tout ce que L'Angleterre Luy a usurpée, et de tout ce qu'elle l'a obligé par force de luy Ceder.

" 5° Quand on veut trop avoir, souvent on n'a Rien, et

« FöregåendeFortsätt »